JULIE GIBLOT DUCRAY

Une lumière insulaire, celle propre aux îles de l’Océan Indien dont l’artiste est originaire, se diffuse et colore l’ensemble des oeuvres de ce jeune talent, Julie Giblot Ducray, élève en quatrième année aux Beaux-Arts de Paris.
La couleur, chez l’artiste, est centrale. Elle est lumière et mouvement. Et la peintre compose avec elle un environnement sans limite. Dans un temps suspendu, nous entrons dans cet espace où l’exaltation de la couleur rencontre des figures plongées dans une plénitude. Entre rêve et réalité, l’œuvre de Julie Giblot Ducray est une invitation à la contemplation.

Sensible et intuitive, l’artiste laisse toujours libre cours aux couleurs et aux motifs. La toile devient son territoire d’exploration, voire de jeu, dans lequel son geste frénétique n’est guidé que par son instinct, sans souci de représentation directe ou préétablie. L’artiste y intègre pleinement l’aléatoire, qui sert son intention de tout bousculer. Car Julie Giblot Ducray a le souci d’ouvrir ses toiles vers des espaces non définis. Et elle explore ainsi la potentialité narrative des espaces hors champs, laissant notre regard aller au-delà du cadre.

De la réalité, l’artiste ne retient que ses sensations. Et avec les couleurs, elle les exalte. Le réel est relayé par l’émotion et notre esprit, à son tour, vagabonde librement. C’est un voyage de la couleur que l’artiste offre à nos yeux.

Alors, si la couleur a une place prépondérante dans son oeuvre, la figure l’est tout autant et évolue dans ces espaces abstraits. Ses tableaux sont ponctués par des personnages qui ont la particularité d’être très longilignes : s’étirant ainsi sur la surface à peindre, ils sont solidement représentés et viennent stabiliser la palette expressive et diffuse. Leur disposition, tantôt à la verticale tantôt à l’horizontale, et leurs attitudes apaisées et absorbées, viennent rompre avec le rythme de ces espaces tourbillonnants et évanescents. A ses figures au tracé défini répond un univers infini. Souvent présentés par deux, ces corps physiquement proches dans la composition semblent pleinement indépendants l’un de l’autre. Harmonieux dans leur représentation, une correspondance formelle opère, créant presque une symétrie. Comme dans un jeu de réciprocité, ces figures dialoguent ainsi silencieusement dans l’espace.

Et la couleur, baignée d’une lumière solaire, vient souvent à la rencontre de ces personnages faisant parfois glisser le visible vers un état de rêverie dans lequel ces corps sereins se laissent transporter. L’artiste, au moyen de la couleur, parvient à saisir ce sentiment indicible d’apaisement.

Vous l’aurez compris le travail de Julie Giblot Ducray oscille librement sur sa surface picturale entre rêve et réalité, sensation et figuration, vivacité et tranquillité. Sa peinture ainsi déchargée de tout contexte ou de toute temporalité, laisse ces corps et ces couleurs exister pleinement pour eux-mêmes.

Elsa Meunier

Julie Giblot Ducray est une artiste née à l’Île Maurice en 1998. Elle a également vécu à l’Île Rodrigues.

Elle est actuellement étudiante à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (atelier François Boisrond / Mimosa Echard).

Exposition :

2021 : Exposition de ses peintures et de ses illustrations pour le livre “Lettres à l’Ashram”, avec L’Édition d’Art Henri Piazza, Galerie Sabine Bayasli